Paramétrages

Evoluer en permanence tout en atteignant la perfection en termes d'expérience utilisateur :
Des enjeux majeurs pour la plateforme d'arbitrage eJust

En 2015, la start-up eJust fait appel à SQLI Suisse pour la création de sa plateforme SaaS éponyme, proposant l'arbitrage de conflits juridiques. 
Les enjeux sont clairs : disposer d'une plateforme de gestion des litiges 100% en ligne, dont la prise en main utilisateur est simple et intuitive. La solution intègre des centaines de règles d'arbitrage conçues pour respecter les droits fondamentaux et est amenée à évoluer constamment.  

Zoom sur cette collaboration avec Romain Fromi, Directeur Technique chez eJust.  

"Notre objectif ? Dématérialiser la Justice."  

"Nous avons créé eJust avec la volonté d'accélérer les processus de décision pour offrir aux entreprises un service de justice moins complexe et plus rapide. L'accès simplifié à l'arbitrage via notre plateforme vise à alléger de manière significative la charge des tribunaux de commerce et soulager la justice étatique.  

La solution, développée en mode SaaS, met en relation parties adverses et arbitres ; professionnels du droit, capables de statuer sur le différend soumis." Explique Romain Fromi.  

Des exigences fortes quant au développement de la solution 

"eJust a la ferme volonté de faire évoluer et d'améliorer en continu la plateforme, tant en termes d’expérience utilisateur et de qualité du code. Il était donc, pour nous, essentiel de confier ce projet de développement à un prestataire capable de comprendre nos enjeux, les problématiques liées à notre métier, mais aussi et surtout, au bénéfice d'une haute expertise technique et technologique." Souligne notre interlocuteur.  

"Les consultants SQLI Suisse se sont complètement appropriés le projet et ont repensé le prototype initial conçu par un concurrent en nous apportant leur vision et leur expertise. Ça a fait la différence !" Remarque Romain Fromi.  

La première partie du projet s'est faite en collaboration avec les experts UX de WAX Interactive, l'agence digitale de SQLI Suisse, qui ont conçu les interfaces en intégrant les attentes et habitudes de navigation web des utilisateurs.  
Une fois les maquettes validées, ce fut au tour des développeurs Java d'intervenir.  

"D'une part, nous tenions à ce que la production de code soit d'une qualité absolue. Pour cela, des revues de codes régulières ont été menées afin de détecter tout bug potentiel et de s'assurer de la maintenabilité et de la sécurité de la solution.  
D'autre part, il s'agissait d'intégrer à ce code des centaines de règles de gestion complexes. La difficulté dans l'implémentation de ces règles résidait dans le fait de devoir les adapter tout en continuant à faire évoluer eJust.  
Nous voulions également internationaliser la plateforme ; ce qui a demandé aux experts Java d'adapter le code dès le départ afin de permettre la traduction littérale par la suite. Enfin, des tests fonctionnels automatisés et des tests d'intégration pour les API REST ont été mis en place afin de s'assurer que le comportement du système était conforme aux spécifications initiales." Explique Romain Fromi.  

"Les tests utilisateurs ont confirmé le travail UX mené par WAX Interactive"  

"Nous venons de terminer une série de tests utilisateurs menés auprès de juristes. Ces derniers ont permis de valider les hypothèses de conception des consultants WAX Interactive grâce à l'évaluation de la compatibilité de l'interface avec la tâche." Ajoute le Directeur Technique eJust.  

"

"La plateforme eJust a vocation à être pérenne. Nous voulons la voir évoluer, l'améliorer constamment pour coller au plus près des exigences des utilisateurs.  
Nous sommes ravis de voir que les experts SQLI Suisse travaillent selon les méthodes agiles, et que notre collaboration basée sur ces bonnes pratiques va nous permettre de livrer sous peu une nouvelle version de la plateforme, encore plus aboutie." Conclut Romain Fromi.

"
  • Partagez
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin