Paramétrages

mardi 05 février 2019

Offre de prêt – Crédit Agricole next bank :
20 minutes pour un accord de principe

Et s’il n’était plus nécessaire de vous déplacer en agence pour obtenir une offre de prêt hypothécaire pour l’achat de votre résidence principale ? Et si quelques clics seulement vous permettaient d’obtenir votre plan de financement personnalisé et un accord de principe et ce, en moins de 20 minutes ?

C’est ce que Crédit Agricole next bank rend désormais possible ; avec une volonté forte, celle de développer son offre digitale, de permettre à ses clients de choisir le canal d’interaction avec leur banque et d’offrir à ses derniers un outil correspondant à leurs usages et attentes.

Un projet d’envergure

« Fin 2017, en cohérence avec la stratégie de Crédit Agricole next bank nous avons lancé le projet « Réponse de crédit hypothécaire en ligne ». Après avoir validé le cadrage du projet, nous avons pris le soin de rédiger un cahier des charges clair et très précis. » explique Emmanuel Favrat, chargé de conduite de projets, Crédit Agricole next bank.

« Même si l’offre hypothécaire de la banque est très étoffée, nous avons décidé, dans un premier temps de nous limiter à une seule option : l’acquisition d’une résidence principale en Suisse, hors travaux. Ce qui a guidé nos travaux, c’est également la ferme volonté d’apporter une réponse en ligne complète et parfaitement adaptée au projet et aux objectifs du client. Plus qu’un simple message indiquant que la personne sera recontactée par un conseiller pour finaliser son plan de financement, nous souhaitions véritablement être en capacité de délivrer un accord de principe, tout en offrant le choix entre plusieurs solutions de financement pour le client. » complète Grégoire Danielou, chef de projet Digital, Crédit Agricole next bank. 

Plus que de l’exécution, un savoir-faire, des conseils et de l’expertise

Au début de l’année 2018, suite à un appel d’offres, le choix de Crédit Agricole next bank se porte sur SQLI Suisse pour l’accompagner dans la réalisation de ce projet.

« Avec les équipes SQLI, nous étions alignés sur la manière dont nous voulions travailler. Au-delà des méthodes, nous attendions de notre partenaire, engagement, confiance et réactivité ! » précise Emmanuel Favrat.

« Ce qui a fini de nous convaincre est qu’un projet quasi-similaire a été mené avec une autre banque quelques mois auparavant. L’équipe projet savait donc où elle mettait les pieds et avait déjà une première expérience en la matière. » ajoute Grégoire Danielou.

« Dès les premières semaines, nous avons fait face à des difficultés sur l’élaboration du parcours. L’arborescence était très complexe, nous avions plus de 4’000 parcours utilisateurs possibles... Cela pouvait mettre en péril l’avancée du projet. SQLI n’a pas eu peur de nous challenger. Les plans ont changé et ils ont trouvé une solution pour diminuer la charge et la complexité des développements.
Ils n’ont pas été simplement des exécutants, ils ont su être force de proposition et nous apporter leurs conseils. » soulignent Grégoire Danielou et Emmanuel Favrat.

Les premières maquettes présentées en interne au sein de la banque ont permis d’avancer sereinement sur la suite du parcours mais aussi d’accentuer la partie UX.

« Un des enjeux fondamentaux pour Crédit Agricole next bank était de créer le parcours le plus fluide et agréable possible.
Il faut se mettre à la place de l’utilisateur : qu’est-ce qui va faire qu’il va aller jusqu’au bout ? Que les questions soient simples et claires, que l’information soit structurée et logique, que les réponses ne nécessitent pas trop de rédaction mais qu’il soit plutôt suggéré de cliquer sur des blocs pré-remplis, etc. » explique Jean-Sébastien Jacquet, chef de projet, SQLI Suisse.

« Il est vrai que nous étions particulièrement focalisés sur le parcours d’offre de prêt et le respect des délais de mise en production. Bien sûr, nous voulions que le rendu soit plaisant, mais nous voulions surtout que ce soit livré à temps. » ajoute Emmanuel Favrat.
« Au final, les pages sont très bien pensées, épurées de toute information qui viendrait nuire à la progression du parcours. » se félicite Grégoire Danielou.

Des fonctionnalités différenciantes

Un autre des enjeux de Crédit Agricole next bank résidait dans le fait qu’il fallait que cet outil se démarque. En effet, de plus en plus de banques veulent s’installer sur le créneau du crédit en ligne. Et le plus souvent, à l’issue du parcours est proposé une seule offre de prêt, sans autre choix. Si ce choix ne convient pas à l’utilisateur, alors ce sera des prestations à la carte.
La banque Crédit Agricole next bank a donc décidé de proposer 3 options de financement, suivi d’une possibilité de personnaliser l’option choisie.

plan-financement-ca-next-bank
plan-financement-ca-next-bank-2

« L’utilisateur de la plateforme constate alors immédiatement qu’il a le choix. On met en avant les avantages de chaque proposition. » explique Grégoire Danielou.

Une fois le parcours terminé et l’offre de financement sélectionnée, la personne reçoit un e-mail lui confirmant l’accord de principe. 

Une première version couronnée de succès, qui laisse présager la continuité d’une belle collaboration

« La plateforme a été mise en ligne en décembre 2018, dans les délais fixés.
Et si la communication sur notre nouvel outil est prévue dans les prochains mois, nous avons d’ores et déjà enregistré début janvier un parcours finalisé par un utilisateur. Nos services l’ont ensuite recontacté pour terminer sa demande de prêt par un seul et unique rendez-vous en agence. Et le feedback de cette personne est très encourageant ! Simplicité et fluidité sont les termes qu’il a employés pour décrire sa progression. » ajoute Emmanuel Favrat. 

Par ce biais, Crédit Agricole next bank offre un nouveau canal de communication à ses clients et à ceux en devenir.

« Nous voulions montrer notre capacité à nous moderniser, à répondre aux problématiques de nos clients, à être résolument tournés vers le digital. » note Grégoire Danielou.
« Par ailleurs, la réussite de ce projet est une grande fierté pour la Direction de la banque qui souligne le formidable travail collectif réalisé et la qualité du partenariat avec SQLI. Le résultat tant technologique qu’ergonomique remporte tous les suffrages. » complète-t-il.

Prochaines étapes ? Étendre les fonctionnalités de l’application à toute l’offre hypothécaire de CA next bank d’ici 2020.

  • Partagez
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin