Paramétrages


Tuesday 20 February 2018

Frameworks frontend : de bonne intention à dette technique
Développement web

Front-awesome

Les problèmes qui ont amené la création et la multiplication des frameworks front-end étaient des ambitions toujours plus importantes pour les interfaces, la volonté de retirer la responsabilité de certaines opérations au back-end pour des questions de performances et de praticité, et surtout la facilitation de la maintenance des projets. Un développeur Angular pourra rapidement monter sur un projet Angular. Théoriquement.

Dès lors, des frameworks tels que Backbone, Angular, React ou encore VueJS ont vu le jour et ont été très largement adoptés par les communautés techniques front-end, en agence comme chez le client. Et globalement, cela a permis la création de projets structurés et cadrés, et de profiter de certaines avancées technologiques bien senties (MVC front-end, Shadow DOM, etc). Au total, ce sont des centaines de frameworks très différents qui ont vu le jour en quelques années à peine.

L’intention initiale était louable pour faciliter la maintenance des projets sur la durée, mais c’était sans compter sur la communauté front-end et sa volonté manifeste (et tout aussi louable) de faire évoluer les solutions et d’en créer des nouvelles tous les jours. Littéralement.

>> Consulter l'article dans son intégralité

  • Share
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin